AVIS AUX CONSOMM’ ACTEURS
Comme vous nous agissons pour ne plus prendre de risques en consommant

AVIS AUX CONSOMM’ ACTEURS
comme vous nous agissons pour ne plus prendre de risques en consommant

Les conservateurs

Ils sont mis en cause pour leur caractère hautement allergisant. Par exemple, le MIT (méthylisothiazolinone) est le conservateur classé ennemi public numéro 1 des dermatologues tant il provoque d’allergies cutanées. Par ailleurs, les lessives sans conservateurs allergisants sont le plus souvent chargées en parfums allergènes (ex. limonène).

Les huiles essentielles

Très à la mode, elles sont pourtant incriminées par les allergologues et autres experts pour leurs inconvénients : les huiles essentielles peuvent être dangereuses lorsqu’elles sont mal utilisées (une petite quantité suffit pour être toxique et entraîner des effets neurologiques). De plus, un lavage supérieur à 40°C détruit leurs propriétés. 

Les fragrances naturelles

Elles sont aussi efficaces et beaucoup moins dangereuses, irritantes et/ou allergènes que les huiles essentielles. Les fragrances naturelles ont également un avantage considérable sur les extraits aromatiques naturels et les hydrolats (trop discrets) ainsi que sur les fragrances cosmétiques trop souvent chimiques. Si vous souhaitez parfumer délicatement, discrètement et naturellement votre linge, versez 10 à 15 gouttes de fragrance naturelle sur un mouchoir en tissu avant de le placer dans votre armoire.

Les labels

Les labels écologiques (Ecocert, Nature et Progrès, etc.) ne garantissent pas l’absence de conservateurs. Ainsi, malgré leurs dangers, il en a été détecté dans des lessives certifiées Écolabel Européen (!). Il nous parait donc prudent d’attendre des certifications plus exigeantes.

Le conditionnement

Notre lessive naturelle est livrée en bidons de plastique. Du PEHD N°2. Agréé “alimentaire” il est aussi 100% recyclable. Mais pas biodégradable. Nous avons fait ce choix parce que les plastiques biodégradables ont un potentiel de toxicité beaucoup plus important que les recyclables. Si vous avez une solution encore plus écologique, contactez nous.

Lessive naturelle, lessive écologique, lessive biologique, lessive sans additif chimique… Est-ce un bon choix ?

C’est effectivement la meilleure solution. Vous éviterez ainsi que des résidus de produits chimiques pénètrent vos vêtements lavés avant d’être absorbés par votre peau. Sachez néanmoins que la fabrication d’une lessive naturelle est à la fois simple et compliquée. Tout se joue entre un dosage millimétré et les nombreuses étapes de transformation (mécaniques ou manuelles) qui au final font toute la différence avec une lessive faite maison.

Les lessives naturelles écologiques

Le choix d’une lessive n’est pas anodin. Vérifiez avant tout sa composition et ne faites pas ce choix par rapport au packaging, parce que l’odeur est agréable ou parce que son prix est peu élevé. Faites attention aux lessives naturelles, aux lessives écologiques, aux lessives vertes et/ou BIO : cette mention n’est pas forcément gage de qualité (lisez les étiquettes !). Achetez une lessive naturelle sans parfum et sans colorant est un strict minimum (les colorants occasionnent des mutations bactériologiques inattendues). Faites particulièrement attention aux techniques marketings qui abusent les consommateurs en leur faisant croire qu’ils achètent des produits écologiques ou naturels. Les industriels surfent à merveille sur la tendance bio et s’emploient coûte que coûte à vouloir rassurer les consommateurs inquiets.

Les lessives pour bébé

La peau d’un bébé est très fine, très fragile et peut être rapidement irritée. Mieux vaut donc adopter une lessive naturelle permettant de minimiser les risques d’allergie. Bien évidemment nous recommandons une lessive liquide contenant des matières premières naturelles d’origine végétales biodégradables. N’utilisez surtout pas de produits alcalins, anti-mousses, azurants optiques, colorants car ces produits nocifs resteront en partie sur le linge de bébé. L’idéal est de réserver une machine “spécial bébé” (pas moins de 60 °C, pour supprimer toutes les bactéries) en évitant un programme court (le linge sera ainsi mieux rincé). Très important : vous devez impérativement laver tous vêtements neufs pour éliminer les résidus de colorants et autres produits toxiques.

Les lessives industrielles classiques

Trouver une lessive classique dépourvue de produits toxiques est impossible. Elles sont élaborées à partir de résidus pétrochimiques (métaux lourds, agents cancérigènes, etc.). Les tensioactifs, les biocides et les parfums contenus dans ces lessives peuvent également être très irritants. Le magazine 60 millions de consommateurs nous informe qu’un colorant soupçonné d’être cancérogène est contenu dans les capsules Auchan (rhodamine B) et la lessive U contiendrait un conservateur irritant pour le foie. Sur la question des produits allergisants, 11 marques obtiennent une mauvaise note : Ariel, Skip, Cora, Formil, Apta, Persil, Epsil, Monoprix vert, X-tra et Super Croix.

Le magazine écrit “Nous avons repéré, par exemple, des composés que nous soupçonnons être des microbilles de plastique. L’action mécanique des microbilles peut contribuer au lavage, mais ces dernières se répandent partout via les eaux usées, jusqu’aux estomacs des poissons… ». Incroyable annonce du lanceur d’alerte qui souligne aussi que « Les fabricants n’ont pas l’obligation d’indiquer la composition précise des lessives sur les emballages. » Inquiétant, non ?

Les lessives “qui sentent bon”

Les parfums de synthèse sont des allergènes pour l’homme. Ils ne sont pas biodégradables et font peser un risque toxique particulièrement important chez les animaux. Sachez aussi que derrière les sublimes odeurs élaborées par les industriels se cachent de nombreux produits chimiques n’apparaissant pas sur les étiquettes. Les lessives naturelles parfumées ne sont pas épargnées. Elles émettent des composés organiques volatiles ayant des effets nocifs sur notre santé. Les produits bio parfumés présentent très souvent les mêmes risques. Choisissez plutôt une lessive naturelle « sans parfum » ou bien une marque utilisant des parfums (vraiment) naturels. 

Faut-il faire sa lessive soi-même ?

Pourquoi pas ! En fabricant votre lessive naturelle sans parfum à base – par exemple – de cendres, de savon d’alep, de savon noir ou de copeaux de savon de Marseille vous éliminerez les toxiques (isothiazolinones, linaol, geraniol, citronellol, limonène, etc.). Vous aurez également l’assurance que votre lessive naturelle faite maison sera fabriquée avec des matières premières naturelles biodégradables d’origine végétales. Soyez prudent(e) néanmoins, internet regorge de recettes en tous genres mais énormément d’âneries sont hélas diffusées.

Les adoucissants

L’adoucissant classique est très peu rincé car ajouté en fin de cycle. Il est donc à proscrire pour éviter le dépôt de composés pétrochimiques toxiques sur votre linge. Préférez largement le vinaigre blanc qui redonnera une douceur et un éclat incomparable au linge de couleur tout en protégeant votre machine du calcaire. Cette solution 100% naturelle ne laissera aucune odeur sur votre linge.

Les huiles essentielles

Nous avons fait le choix de ne pas les introduire dans nos préparations. A contrario, beaucoup de fabricants de lessive naturelle les utilisent alors quelles ne devraient pas être considérées comme inoffensives. Notre conseil : restez vous aussi très vigilant(e)s car les huiles essentielles peuvent être dangereuses lorsqu’elles sont mal utilisées. Le centre antipoison de Lille rapporte une augmentation importante du nombre d’appels concernant les intoxications aux huiles essentielles. Le risque principal étant la survenue de convulsions ou des complications de type respiratoires ou digestives. Source : centreantipoisons.be. Ainsi, pour les raisons exposées plus haut mais aussi parce qu’elles ne résistent notamment pas au séchage, les huiles essentielles sont exclues de notre lessive.

L’huile de palme

Nos produits sont élaborés sans huile de palme. Cependant, il faut savoir que pendant des siècles, aucune polémique n’a entaché les fabricants de savon de Marseille lorsqu’ils utilisaient l’huile de palme dans leur processus. Hélas, d’autres industries ont fait exploser la demande jusqu’à provoquer – dans les années 90 – des conséquences très importantes sur l’environnement. L’industrie agroalimentaire, les combustibles industriels, les biocarburants et l’alimentation animale représentent aujourd’hui 97% de la consommation d’huile de palme. Cette surconsommation ne provient donc pas de la fabrication du vrai savon de Marseille. 

Soude et sel dans le savon de Marseille

La soude sert uniquement à transformer les huiles végétales en savon. La pâte de savon est ensuite nettoyée à l’eau salée, puis à l’eau claire afin d’éliminer toute trace de soude. 

Pourquoi nos tarifs et nos frais de livraison sont moins élevés qu’ailleurs ?

Nous mettons tout en œuvre pour établir une relation durable avec nos clients. A l’heure où chacun court après le temps et où la rentabilité est légion, nous avons fait un autre choix : proposer la meilleure offre tarifaire dans un processus teinté d’excellence. A propos des frais de livraison. C’est tout simple. Nous avons établi un partenariat transporteur pour obtenir les tarifs les plus avantageux du marché. Ensuite, nous livrons en Point Relais® ce qui nous permet encore de réduire les frais. Enfin, nous prenons en charge directement une partie des frais de port. Pourquoi ? Parce que nous pensons aussi à celles et ceux qui veulent profiter de nos produits sans avoir à payer des frais d’acheminement trop important.